In de week na de Brexit herinnert de 32-jarige Elisabeth zich de innige band die ze vanaf haar zesde had met haar kunstminnende vroegere buurman, nu 101 en woonachtig in een verzorgingstehuis.
Titre
Autumn
Auteur
Ali Smith
Langue
Anglais
Éditeur
[London]: Hamish Hamilton, 2016
259 p.
ISBN
9780241207017 (paperback)

Plusieurs formats:

Plusieurs langues:

Commentaires

Een weer schitterend boek van de bekroonde experimentele Schotse schrijfster (1962), het eerste van een gepland kwartet, en dito post-Brexit roman. De beginzin à la Dickens 'It was the worst of times' zet meteen de toon: tegen het dreigend decor van een in zichzelf gekeerd, buitenlanders hatend, passief-agressief Engeland (een groot afscheidingsscherm in het landschap en een stuitende regeltjescultuur die aan Brave New World doet denken) waarin alleen de buitenkant van zaken telt, schetst de auteur in hink-stap-sprong-structuur de geschiedenis van de innige vriendschap tussen de 32-jarige kunstgeschiedenisdocente Elisabeth en haar vroegere buurman, de 101-jarige homoseksuele liedjeschrijver en kunstkenner Daniel Gluck, die nu in een verzorgingstehuis ligt (eerste vraag: what you reading?). Net als in 'How to be both'* speelt kunst een grote rol (Elisabeth wil afstuderen op het seksisme rond Paul Boty, de eerste Engelse vrouwelijke popart kunstenaar). Voor de geletterde lezer en liefhe…Lire la suite

À propos de Ali Smith

CC BY-SA 3.0 - Image by TimDuncan

Ali Smith, née le 24 août 1962 à Inverness, est une écrivaine écossaise.

Biographie

Ali Smith naît une 1962 à Inverness de Ann et Donald Smith, tous deux membres de la classe ouvrière.

Elle étudie la littérature anglaise à l'Université d'Aberdeen de 1980 à 1985. Elle continue ensuite avec un doctorat sur le modernisme américain et irlandais au Newnham College de l'Université de Cambridge de 1985 à 1990. Durant ses études à Cambridge, elle commence à écrire des pièces de théâtre, et ne finira jamais son doctorat. Certaines de ces pièces sont jouées à l'Edinburgh Festival Fringe et aux Cambridge Footlights.

En 1990, elle quitte Cambridge pour Édimbourg, puis devient pendant deux ans professeure de littérature écossaise, anglaise et américaine à l'Université de Strathclyde. Elle quitte cependant ce poste en 1992 à cause de f…En lire plus sur Wikipedia